• +33(0)1.30.71.64.02
  • CONTACT


BUREAUX


Dimensions et formes des plans de travail :

La plupart des mobiliers proposent aujourd'hui de nombreuses formes et dimensions avec des materiaux tres diverses en ébénisterie et en verre au design moderne.
Pour choisir le bon modèle, vous pouvez bien entendu nous demander conseil ; toutefois, si vous préférez effectuer votre choix vous-mêmes, nous vous donnons quelques voies de réflexion :

Si vous utilisez un matériel informatique portable, aucun problème de dimension de bureau.

 Si vous utilisez un matériel informatique fixe, privilégiez une profondeur de 100 cm minimum - sauf si vous avez un écran plat -, voire 110 à 120 cm pour un écran de 17'' ou plus : ces dimensions n'existant pas en standard pour des bureaux rectangulaires, il vous faut choisir un plan vague ou un plan compact.
bureaux vague et compact

Emplacement d'un bureau dans une pièce :
Il faut, dans la mesure du possible, placer votre bureau de manière à ce que l'éclairage naturel soit perpendiculaire à votre plan de travail, en particulier si vous travaillez sur informatique. Sinon, les contrastes lumineux trop importants vont créer une réelle fatigue oculaire. Si vous ne pouvez pas faire autrement (configuration de la pièce, prises non modifiables, ou autres contraintes…), il est recommandé d'acquérir des stores d'intérieur filtrant la lumière directe, et de recréer un éclairage adapté (voir section éclairage).

Espaces de circulation :

 Dans un espace paysagé, les normes imposent des passages de 120 cm minimum. N'hésitez pas à nous contacter pour vous aider à créer des espaces à la fois rationnels et agréables : nos conseillers sont à votre disposition et se déplacent pour analyser vos besoins.

 Si vous travaillez seul(e) dans votre bureau, vous pouvez vous contenter de passages de 80 cm, voire un peu moins.

 Si vous travaillez dos au mur, prévoyez un espace minimum de 80 cm, l'idéal étant 100 cm.

SIEGES

Pourquoi - Comment ? :
Le siège est l'élément essentiel du confort : c'est la seule composante de votre aménagement sur laquelle il ne faut pas lésiner. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il s'agit de votre dos, et donc de votre santé : UNE BONNE POSTURE ASSISE EST LE GAGE D'UN DOS EN BONNE SANTE ! Les meilleurs fabricants de sièges travaillent depuis des années avec des ergonomes et des médecins du travail, et proposent des solutions adaptées au monde du travail, et à ses différentes contraintes. Ne vous laissez pas éblouir par les termes "ergonomie", "confort", utilisés dans certains catalogues, quand il s'agit de produits à 150 € HT… ce sont des termes mal employés. Pour avoir un bon siège, il vous faudra débourser entre 200 € HT et 300 € HT : cela peut paraître cher mais il n'y a aucune raison objective pour qu'un bon siège coûte moins cher qu'une bonne paire de lunettes !

Choix du modèle :
Il existe 3 grands types de mécaniques équipant les sièges de travail :

 Mécanique basculante : ancienne mécanique, aujourd'hui réservée (paradoxalement) à des fauteuils de direction : sa particularité est que l'assise et le dossier sont solidaires et peuvent basculer en position relax. Ce mouvement est généralement réglable en intensité selon le poids de l'utilisateur, et blocable en position droite (certains modèles autorisent toutefois un blocage en toutes positions).

 Mécanique dite à contact permanent : ancienne mécanique également, qui a succédé à la mécanique basculante sur les sièges " dactylo ", plus communément appelés sièges opérateurs aujourd'hui. Le dossier, désolidarisé de l'assise, peut s'incliner vers l'arrière, et ainsi accompagner les mouvements de l'utilisateur ; cela permet une détente agréable sur le siège ; ce mouvement est généralement réglable en intensité selon le poids de l'utilisateur, et blocable en toutes positions - attention à certains produits du marché qui ne permettent un blocage qu'en position droite…

 Mécanique dite synchrone : le système le plus performant, car il permet un mouvement très naturel du corps, par une inclinaison à la fois de l'assise et du dos, avec une variation d'angle entre les deux (en général 1° d'assise pour 3° du dos) : cela peut paraître complexe mais cela fonctionne tout seul, et les utilisateurs sont en général unanimes quant au confort de cette mécanique.

Evitez d'acheter un siège sans l'essayer. Votre dos aura toujours raison !

Mécanique
Avantage
Utilisations
Basculante Confort relax Lecture, discussion
Contact permanent Mouvement du dos Bureautique
Synchrone Mouvement du corps Toutes

Esthétique et finitions :

Les fabricants de sièges proposent bien sur un grand choix de revêtements ; nous complétons ce choix par des centaines de coloris en provenance directe des plus grands fabricants de tissus européens : Kvadrat, Gabriel, Camborne… N'hésitez pas à nous consulter pour vous faire plaisir, et trouver la finition ou la couleur de vos rêves.

Choix de la qualité du tissu :

 Tissus synthétiques : trévira, polyacril…des tissus secs, parfaits pour les personnes ne supportant pas le contact de la laine. Ils sont en général économiques, et autorisent souvent un excellent classement au feu.

 Tissus enduits ou vinyl : préconisés dans les milieux salissants ou au contraire laboratoires où les poussières ne sont pas les bienvenues.

 Tissus laine : c'est dans cette catégorie que l'on trouve les plus beaux tissus, des coloris et des nuances à l'infini, le tout avec une robustesse maximum.

ECLAIRAGE

C'est un point souvent négligé, il fait pourtant partie intégrante du confort au bureau.

 Evitez d'installer des luminaires encastrés (type spots halogène basse tension, tubes fluo ou autres) au plafond de votre bureau : cet éclairage, trop violent, crée des reflets sur les plans de travail, écrans d'ordinateurs, papiers blancs, et fatigue vos yeux ; ils sont source de maux de têtes, voire migraines très fréquents au bureau.

 Un bon éclairage d'ambiance est un éclairage indirect, que la source soit halogène ou fluo. (les ampoules ont de gros avantages sur les halogènes : économie d'électricité d'environ 60%, durée de vie 5 à 8 fois supérieure, et elles ne chauffent pas). L'éclairage indirect éclaire le plafond, qui illumine naturellement la pièce sans aucune gêne visuelle.

 Il est conseillé de compléter un éclairage indirect par des luminaires sur bureaux. Pour une utilisation bureautique, il est préférable de choisir un éclairage fluocompact, pour éviter la violence des éclairages halogènes, dont les faisceaux lumineux, trop concentrés, forcent les yeux à passer de zones sur-éclairées à des zones normales, créant une fatigue oculaire au bout de quelques heures. A noter : Nous tenons, à disposition des entreprises, des luminaires à prêter afin de tester dans vos locaux l'efficacité de ces produits.